Moëra. Une terre dont la véritable signification a été oublié. Une terre qui sombra dans l'ombre...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Dim 12 Juin - 16:03

Lenwë éternua.
Ces derniers temps, il lui arrivait souvent d'éternuer et cela commençait à l'agacer sérieusement.
Au dessus d'elle, le feuillage des arbres danser, sous le souffle léger du vent qui venait s'engouffrer jusque dans les cheveux de la jeune âme.
Lenwë avait décidé de s'éclipser quelques heures, à l'écart des fées qui étaient devenus sa famille.
A dire vrai, elle avait souvent le besoin d'être seule ces temps-ci et même la présence de Maär, son serpent, la dérangeait parfois. Mais cette-fois ci, il était avec elle, à ses pieds et il dormait paisiblement, comme s'il ne se souciait guère des préoccupations de sa maîtresse.
Celle-ci soupira et regarda l'arbre qui se trouvait devant-elle.
Autrefois, alors qu'elle vivait dans le désert, elle rêvait de les voir, ces êtres mystérieux qu'elle voyait au loin, cette forêt immense qui couvrait Moëra des Dieux depuis des années.
Désormais, elle vivait avec ces arbres, elle les vénérait et elle les priait, comme s'ils étaient des Dieux, comme s'ils étaient ceux qui sauvèrent la terre.
Certes, Lenwë le pensait toujours, mais cette pensée n'était devenue que banalité et les arbres ne l'émerveillaient plus autant, bien qu'elle croyait toujours-et à jamais-en eux.

-Maär, tu penses que les arbres nous sauveront une seconde fois ? demanda Lenwë même si elle savait pertinemment que le reptile ne lui répondrait pas.

Le serpent ne bougea pas et ne fit même pas mine d'avoir entendu une voix. Lenwë lâcha un soupir, suivit d'un énième éternuement qui fit sursauter l'animal. Celui-ci changea de position et finit par se rendormir.

-A mes souhaits, soupira la jeune fille en souriant.

Elle regarda au dessus d'elle et fut contente d'y voir un bout de ciel bleu, entre les branchages épais des chênes et des autres arbres. Des oiseaux tournoyaient dans ce petit bout de ciel bleu, comme s'ils étaient attirés et Lenwë tendit la main vers le ciel, comme pour essayer d'attraper les oiseaux.
Sa main se referma sur du vide et son bras retomba lentement contre son corps.
Le vent, quant à lui, était complètement retombé, pour laisser place à un silence angoissant. Les arbres ne bougeait plus et les oiseaux finirent par totalement disparaître, laissant Lenwë seule avec, pour seule compagnie, son abruti de serpent qui ne semblait toujours pas vouloir se réveiller.
Un oiseau chanta, non loin d'elle et Lenwë chercha des yeux d'où il venait.
Ne trouvant rien, elle s'allongea sur le dos, contre la mousse du sol et regarda le bout de ciel bleu.


Dernière édition par Lenwë le Lun 20 Juin - 18:12, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Sorbs : 39
Date d'inscription : 12/06/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets: Dague
Compagnon de route: Daero, chat noir
avatar
Chevalier
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Lun 13 Juin - 23:25

Les arbres s'élevaient si haut que Sigël devait s'en tordre le cou pour voir la cime.
Il aimait beaucoup venir dans cette partie de Moera, où les êtres vivants vivaient en harmonie avec les autres et avec eux même. Tout ici était différent qu'à la capitale, où complots et discours s'entremêlaient et où chaque minute était dangereuse.

À vrai dire, Sigël aimait aussi beaucoup cette ambiance presque angoissante mais dès que la reine lui offrait des vacances, le jeune feu follet sautait sur l'occasion pour venir ici.
Cela ne faisait que la troisième fois qu'on lui accordait un temps de répis aussi long, soit exactement trois jours, et il devait en profiter.
Sigël s'assit sur une souche d'arbre et ferma les yeux. Tout ici était si pur ! Si ennivrant !
Il aimait beaucoup écouter les sons de la forêt, le chant des oiseaux, les bruits de feuillage, les croassements des grenouilles, les éternuements, les...
Sigël se redressa vivement. Les éternuements ????
Non cela était ridicule, personne n'avait éternué.
Quelques minutes passèrent et n'entendant rien d'autre, Sigël se dit qu'il avait rêvé.
Cependant, un second éternuement finit par se faire entendre et le feu follet se leva, conscient que quelqu'un se trouvait non loin de lui.
Il avança donc permis les arbres et finit enfin par apercevoir la personne en question.
Elle était allongée sur le sol , dos contre terre et elle semblait observer le bout de ciel bleu qui se trouvait juste au dessus d'elle.
Sigël s'avança prudemment sans se faire voir tout de suite et finit par se calmer debout, à côté d'elle.

-Hola ! Désolé de vous déranger mais je me disais qu'un peu de compagnie ne ferait de mal à aucun d'entre nous.

Il avait dit cela sans sourire , n'étant guère habitué à ce geste. Cependant, même s'il ne le montrait pas, il était heureux d'avoir rencontré quelqu'un, en particulier une jeune fille aussi charmante que celle là.
Ses cheveux bruns semblaient être si soyeux que le jeune homme avait envie de les prendre dans ses mzins et les traits du visage de la jeune fille étaient si fins, si purs, que le coeur de Sigël ne pu s'empêcher de battre plus vite rien qu'un instant. Non, décidément, cela faisait bien longtemps qu'il n'avait pas vu de personne aussi mignonne que celle ci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Mar 14 Juin - 10:33

Le bout de ciel bleu lui inspirait tant de choses à la fois...
Là haut, tous semblaient être libres et légers comme le vent, loin des soucis terrestres et leur seul préoccupation était la tempête.
Si Lenwë avait été un oiseau, elle n'aurait pas eu peur de la tempête, elle se serait engouffrée dedans, et peut être aurait elle du mourir mais cela ne l'aurait peu importé.
Des bruits de pas la forêt revenir à la réalité. Elle ne tourna pas la tête pour autant et ne bougea pas une seule partie de son corps.
La chose s'approcha, sans se révéler discrète et finie par se camper à quelques centimètres d'elle.
Curieuse, Lenwë tourna légèrement la tête et y découvrit un visage mélancolique et gracieux, comme si toute joie avait quitté son corps.
Néanmoins, lorsqu'il lui parla, un semblant de joie se fit entendre mais il ne sourit pas.

-Il faudrait peut être commencer par te présenter, suggéra Lenwë avec un sourire, c'est drôle, j'étais justement en train de me dire que je voulais être seule...

Elle s'arrêta un instant de parler et le regarda avec insistance. Il était beau, dans hésitation, mais cette tristesse qui émanait de lui était si profonde qu'elle en eu pitié pendant un court instant.
Cependant, elle revint vite à la réalité devant la beauté masculine qui se trouvait devant elle. C'était un feu follet, sans aucun doute, mais jamais elle en n'avait vu d'aussi beau. Ses cheveux étaient d'un bleu si foncé que ses yeux ressortaient d'un bleu plus pétillant encore. Le jeune homme qu'elle venait de rencontrer lui faisait tant d'effet...

-Je... désolée, dit Lenwë en tournant la tête et en se redressant pour s'asseoir, moi c'est Lenwë, vous pouvez rester si vous le souhaitez.

Lenwë, consciente de sa gêne, évita de le regarder pendant un moment. Et puis, si elle le regardait, son coeur risquait de se retourner dans sa poitrine et cela la rendait mal à l'aise, non pire, cela la rendait malade.
Elle finit par reporter son attention sur le feu follet et le regarda. Non, décidément, il était vraiment trop beau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Sorbs : 39
Date d'inscription : 12/06/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets: Dague
Compagnon de route: Daero, chat noir
avatar
Chevalier
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Mar 14 Juin - 18:39

La jeune fille ne le vit pas de suite, ou du moins elle n'en laissa pas l'impression.
Elle finit par tourner la tête et elle le regarda un instant avant de lui répondre.
En plus de posséder un joli visage, elle avait une voix mélodieuse et douce qui dansa dans l'esprit de Sigël.
Après avoir fini de parler, elle se tourna vers le feu follet de nouveau et le contempla longuement. Incapable de faire quoi que ce soit, le jeune resta là, sans bouger à regarder son visage en évitant formellement de descendre son regard plus bas.
Ses yeux se perdirent dans les siens et pendant quelques secondes qui parurent être une éternité, ils restèrent ainsi.
Ce fut la jeune fille qui brisa le charme en détournant le regard. Après s'être excusée, elle dit s'appeler Lenwë.
C'était un si beau prénom pour un si beau visage.

-uhm.., toussota Sigël, vous n'avez pas à vous excuser... Lenwë...

Il marqua une brève pause et évita à son tour le regard de la jeune fille.

-Moi c'est Sigël... Sigël March'Ombre... vous êtes sûre que je ne vois dérange pas ?

Il s'approcha et s'assit en face d'elle. Après avoir plongé de nouveaux son regard dans les yeux de la fille, il détourna les yeux, comme pour éviter d'être trop attirer.
Mais c'était trop tard, il avait déjà envie d'elle , il s'en rendait compte. Alors, lentement, il reposa son regard sur Lenwë en ne s'attardant plus uniquement sur le visage.
Elle avait une poitrine généreuse et une taille bien marquée...
Pourquoi regardait il cela ? Jamais encore il n'avait fait cela, alors pourquoi maintenant ? Pourquoi elle lui faisait autant d'effet ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Jeu 16 Juin - 0:02

Ainsi, il aimait bien son prénom. Lenwë aussi l'avait toujours apprécié, il sonnait si doux, si mélodieux, mais lle trouvait parfois qu'il ne convenait guère à la personne qu'elle était réellement.
Lui disait s'appelait Sigël. Il y avait quelque chose d'étrange dans ce prénom, et c'est cela qui le rendait si beau.
Lenwë se le répéta plusieurs fois dans la tête, comme une chanson. Elle avait envie de le prononcer, pour voir, mais elle n'osa pas.

-Non, vous ne me dérangez pas, je vous l'assure...

Le feu follet s'approcha et eu la mauvaise idée de s'asseoir devant elle, ce qui fit battre son coeur plus fort encore. Mais que lui arrivait il ? Pourquoi donc elle ne parvenait plus à contrôler ses émotions ?
Lenwë leva les yeux vers Sigël et se rendit compte qu'il la regardait. Non, il la dévisageait même, il s'attardait sur ses détails e son corps et Lenwë se sentit soudainement mal à l'aise.

-Sigël..., murmura Lenwë.

Elle avait sortit son nom sans le faire exprès, mais n'était ce pas trop tard ? L'âme se plongea dans le regard du bel homme et se rapprocha, beaucoup plus prêt. Il était si beau..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 11
Sorbs : 39
Date d'inscription : 12/06/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets: Dague
Compagnon de route: Daero, chat noir
avatar
Chevalier
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Dim 19 Juin - 14:07

Cela rassura le jeune garçon de savoir qu'il ne la dérangeait pas. À dire vrai, il serait aussi resté, même si elle ne l'avait pas voulu car il aurait été incapable de partir tellement elle le tentait.
Cela lui semblait d'ailleurs étrange car , certes elle etait belle, mais elle n'avait pas d'originalité physiquement et l'on pouvait presque la prendre pour une humaine.
Et pourtant, il était là, devant elle, incapable de partie.
Lenwë murmura son prénom ce qui fit sourire le jeune garçon. Cela était si beau venant de ses lèvres, son son si envoutant que le coeur de Sigël se mit à battre plus fort encore.
La jeunr fille se rapprocha de lui, très près, si près que son souffle se fit entendre.

-Lenwë, murmura le jeune garçon à son tour.

Il s'approcha son visage d'elle en se penchant légèrement. Puis, dans un mouvement lent, il approcha ses lèvres des siennes et les toucha. Il recula un instant puis revint, plus fougueusement et l'embrassa. Il sentit son corps se tendre, il ne pouvait plus attendre, tout ce dont il avait envie, c'était d'elle. Alors, il continua son baiser hargneux.

Ce moment était merveilleux, si merveilleux que Sigël n'avait aucune envie d'arrêter, excepté pour aller plus loin encore. Mais il devait attendre de voir si elle même en avait envie. Mais que ce passerait il si elle le rejetait ? Parviendrait il seulement à partir ? Il en doutait sérieusement.. Non pas qu'il la forcerait, il n'était pas non plus ce genre d'homme et mes avaient toujours traités de salauds. Mais il avait tellement envie d'elle qu'il pria intérieurement pour qu'elle le veuille aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   Lun 20 Juin - 18:11

Il murmura son nom à son tour, dans un souffle si léger qu'un instant Lenwë cru s'envoler. S'envoler au dessus des arbres, au dessus de Moëra, et tout là haut, elle pourrait apercevoir ses parents, Neii-Shaär, l'océan et peut être, au delà, un autre continent.
Sigël approcha ses lèvres des siennes et les posa avec délicatesse. Il avait les lèvres si douces... La jeune âme ferma les yeux et s'abandonna complètement au jeune homme, laissant toute la magie de cet instant se développer.
Jamais encore la jeune fille n'avait embrassé quelqu'un et cet acte la rendit heureuse beaucoup plus que ne l'aurait pensé. Il était si doux, il n'y avait aucun signe de violence dans ce baiser. Néanmoins, très vite, le tempo s'accéléra et laissant place à la fougue, Lenwë dut s'accrocher au garçon, répondant à son baiser.
C'était le meilleur moment de sa vie. La jeune fille passa la main dans les cheveux soyeux de Sigël et arrêta soudainement le baiser pour le mordre dans le cou, puis elle remonta de nouveau jusque ses lèvres pour l'embrasser de nouveau.
Elle avait envie de lui, et elle sentit immédiatement que lui aussi, il n'attendait que ça. Alors, Lenwë se détacha lentement, regarda le jeune homme dans les yeux et s'allongea sur le sol, les bras tendus vers le jeune garçon.

-Viens, murmura t-elle, je sais que tu en as envie.

Elle ne pouvait plus attendre, elle sentait le désir monter en elle, avec une vitesse affolante. C'était son plus cher vœu depuis si longtemps, de rencontrer quelqu'un de qui elle aurait envie, avec qui partager des moments silencieux. Après tout, la religion des Dieux-Arbres ne l'interdisait pas, alors pourquoi se gênerait-elle ? C'était les Dieux Célestes qui l'avaient interdits, au temps où la forêt n'était pas encore là. Mais désormais, tout avait changé et Lenwë, comme Sigël, étaient libres de faire ce geste, ce fantasme profond.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes   

Revenir en haut Aller en bas
 
(NC-16 . PV Sigël) A l'ombre des Chênes
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rosier grimpant pour mi ombre
» haie pour l'ombre...
» Bambous pour l'ombre
» Jasmin étoilé ombre / mi-ombre
» clématite à l'ombre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chants de Moëra :: Terres Sauvages :: Forêt des Chênes Pleureurs-
Sauter vers:  
Partenaires