Moëra. Une terre dont la véritable signification a été oublié. Une terre qui sombra dans l'ombre...
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (PV Nebelheim) Rencontre à la capitale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: (PV Nebelheim) Rencontre à la capitale   Mar 14 Juin - 17:37

Les rues étaient silencieuses, presque inquiétantes, en cette heure tardive. La nuit était si profonde que chaque lumière des quelques maisons encore allumées semblaient transpercer ce noir absolu.
Cela ressemble à une obscure clarté, songea Lenwë. Elle avait déjà entendu ces mots quelques parts et elle les aimait bien, ils sonnaient si doux à son oreille.
La jeune âme tourna dans une ruelle, -si toute fois ce mot est convenu pour désigner une ruelle aussi large que celle-ci -, et continua d'avancer.
Elle aimait beaucoup la capitale, même s'il elle n'y allait que très peu, et cela la changeait de la forêt et des branchages obscurs.
Ici, tout était différent, et elle aimait surtout s'y promener la nuit, alors que le tumulte diurne avait laissé place à ce silence profond qui en devenait presque angoissant.
Neii-Shaär était la plus belle ville que Lenwë n'est jamais vu. A vrai dire, elle n'avait visité que celle-ci et Muü. Muü étant une ville peu esthétique, il n'était guère compliqué de trouver que la capitale était la plus belle ville de Moëra.
Ses maisons au toit rouge, situées à flan de colline semblaient avoir été déssinées au crayon tellement tout était fin et détaillé.
Cependant, quelque chose dans cette ville avait toujours dérangé Lenwë. Elle s'y été toujours sentit comme une étrangère, malgré le temps qu'elle y avait passé déjà et elle n'avait jamais compris pourquoi exactement.
Etait-ce l'allure supérieure des maisons et de leurs habitants qui rendait la ville si peu agréable ? Lenwë n'en savait rien.
Mais elle se fichait de cela, tant qu'elle venait ici, ce n'était que parce ce que cet endroit était beau.
La jeune âme sortit de ses pensées et s'assit sur le perron d'une maison.
Elle porta son regard sur le sol et éternua. Décidémment, elle éternuait bien trop souvent en ce moment.
Elle sursauta lorsqu'une chose bougea à ses pieds et elle poussa un soupir de soulagement en voyant que ce n'était que Maär, son serpent. Elle en avait presque oublié sa présence.
Lenwë s'adossa à la porte et regarda le ciel. Il y avait des milliers, non, des milliards d'étoiles.

-C'est beau, tu ne trouves pas ? souffla t-elle à son serpent.

Rien n'avait jamais égalé la beauté du ciel et rien ne l'égalerait jamais, telle était la pensée de Lenwë.
Ni les arbres, ni les bâtisses, non, absolument rien, car tout dans le ciel inspirait la beauté et la magnificence suprême.
Au même instant, le cri d'un aigle, haut de le ciel, déchira le silence de la nuit. Lenwë ne put s'empêcher de sourire et elle tendit la main à Maär, sans quitter le ciel des yeux.
Le serpent remonta le long de son bras et vint se nicher dans ses cheveux. La jeune fille laissa échapper un petit rire avant de se relever pour se diriger vers la sortie de la ruelle.
Une fois là bas, elle se retrouva sur une immense place, -où se trouvait habituellement le marché- et, prit par un élan de folie, elle se mit à tournoyer en riant, dansant frénétiquement jusqu'à ce qu'elle n'arrive au centre de la place où elle s'assit en souriant.

-Que penses-tu de cette merveilleuse nuit ?
demanda t-elle à son serpent.

Aucune réponse ne se fit attendre et Lenwë se mit à rire, doucement. Elle savait en tout cas qu'elle trouvait cette nuit enivrante. Et elle pouvait jurer que Maär pensait exactement la même chose. Ou presque, se dit-elle en voyant le serpent endormi sur son épaule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 20
Sorbs : 39
Date d'inscription : 07/05/2016

Possessions
Rune: / Clairvoyance
Armes & Objets:
Compagnon de route: / Un griffon-moineau
avatar
Maître-Mage
MessageSujet: Re: (PV Nebelheim) Rencontre à la capitale   Mar 14 Juin - 20:57

Dans un chuintement discret, une étoile filante bondit d'un toit à un autre. Agile et rapide, elle était poursuivit par deux autres lueurs qui la talonnait sans lui laisser de répit.
Hop ! Un nouveau saut et elle se retrouva sur la petite terrasse d'une habitation. Semblant hésiter un instant, la lueur bleutée suivie par sa traînée lumineuse vibra sur place avant de sauter de nouveau plus bas, sur le muret de la propriété où elle se trouvait. Sa course reprit jusqu'à l'angle du mur et elle sauta à terre pour tourner dans la grande rue alors que ses poursuivants descendaient sur le balcon où elle s'était tenue.

Nebel était en permission pour quelques jours et elle s'était accordée une sortie dans une auberge pour boire et se divertir un peu. L'auberge était réputée pour son hydromel maison à la saveur incomparable. Et comme certains ne semblaient pas capable de se maîtriser sur le débit de boisson, il arrivait qu'il y ait un peu de grabuge. N'étant pas du genre à se laisser marcher sur les pieds, la jeune femme avait répondu avec son habituelle insolence, le type en face lui avait répliqué quelque chose de déplacé, elle s'était énervé, l'ami de l'abruti s'était énervé et de fil en aiguille la feu-follet s'était retrouvée avec deux de ses congénères aux trousses, bien décidés à lui apprendre les bonnes manières.
Mais il semblait que l'alcool ne leur fasse pas grand bien et malgré leur hargne, ils peinaient à poursuivre leur victime qui, de son côté, prenait un grand plaisir à les balader depuis de longues minutes en riant pour les narguer. Cependant, la course avait assez duré et il était l'heure de fausser compagnie aux deux idiots.

Nebelheim déboucha sur la place du marché où elle se mit en quête d'une cachette lorsqu'elle vit qu'il y avait ici une promeneuse nocturne. En une seconde elle étira sa silhouette lumineuse pour avoir des bras et des jambes, et elle mit un doigt sur ce qui devait être sa bouche pour faire signe à l'inconnue de ne pas faire de bruit. Et POUF, elle disparut derrière un étale en bois.
Quelques secondes plus tard, deux autres feu-follets arrivèrent sur les lieux, visiblement à la recherche de quelqu'un. Ils approchèrent leur lueur tremblotante de la jeune fille assise.

— Toi là ! Tu l'as certainement vu passer : une feu-follet un peu bleutée qui devait filer comme le vent. Par où est-elle allé ?
— Dépêche-toi de parler, on a pas de temps à perdre ! intervint la seconde entité, visiblement ronchonne.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Messages : 8
Sorbs : 46
Date d'inscription : 28/05/2016

Possessions
Rune: Sagesse
Armes & Objets:
Compagnon de route: Maär, serpent doré
avatar
Religieuse
MessageSujet: Re: (PV Nebelheim) Rencontre à la capitale   Mer 15 Juin - 23:46

Maar semblait dormir si profondément que pendant un court instant, Lenwë cru qu'il ronflait. Mais non, c'est ridicule, un serpent ça ne ronfle pas, songea la jeune âme en levant les yeux au ciel, désespérée par sa remarque idiote.
Le ciel d'un noir d'encre fut soudainement transpercé par un éclair bleuté qui fila jusqu'à la jeunr fille affolée. Que faisait donc un feu follet à cette heure si ?
Devant le regard hébété de l'âme, l'étrange lueure se distorsionna littéralement et l'étrange lueure se métamorphosa en une étrange lueure pourvue de bras et de mains. Main qui se porta à son visage, comme pour lui dire de se taire.
Lenwë, suivit du regard la flamme bleue qui disparut derrière un étalage.
À peine que la jeune âme s'était remit de cette étrange entrevue que deux autres lueures apparurent et vinrent à la rencontre de Lenwë.
Les deux entités lui posèrent rapidement des questions, probablement sur la première feu follet qui lui était apparue.

-une feu follet , dites vous ? Mmmh.... il me semble en avoir vu une... tout juste...

Elle laissa un peu de suspens devant les deux abrutis qui semblaient boire ses paroles.

-Oui ! C'est cela ! Je m'en souviens maintenant , c'était il y a trois jours, mais je dirais plutôt qu'elle avait la peau verdâtre...

Lenwë ne put s'empêcher de rire devant le regard ahuri des deux feux follets qui prenaient peu à peu forme humaine. L'un était grassouillet et pas plus grand qu'un gamin et l'autre était si maigre que l'âme se demanda un instant comment il faisait pour tenir debout. Tous deux avaient une barbe mal rasée et des vêtements rapiécés, si du moins le mot vêtement était un bon terme pour désigner ces chiffons crasseux qui puaient la bière, le vomi et la sueur.

-Oh, et j'en ai vu une autre il y a un mois aussi...

Lenwë finit par se taire, voyant les deux brigands se rapprocher un peu trop prêt, d'un air peu sympathique.

-Ne nous prends pas pour des abrutis... pauvre salope va !

La jeune fille ne se laissa pas démontée pour autant et elle tapota son serpent qui se réveilla d'un coup . Voyant la mauvaise posture de sa maitresse, il se mit à siffler et les deux débiles se regardèrent un instant.

-Courrez ! Elle doit être loin à présent votre fugitive !

Les deux hommes froncèrent les sourcils et lui jetèrent un regard noir. Puis, d'un seul mouvement, il revinrent à leur forme originelle et s'en allèrent rapidement par là où ils étaient venus.

-Eh ! Tu peux ressortir,lanca la jeune fille à la lueure une fois qu'ils furent assez loin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (PV Nebelheim) Rencontre à la capitale   

Revenir en haut Aller en bas
 
(PV Nebelheim) Rencontre à la capitale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Copenhague: capitale du mieux vivre
» le bonjour de la capitale de la noisette
» J'ai découvert la "Capitale des Gaules"
» Bâle, capitale mondiale de l’industrie de luxe
» Une Capitale déchue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Chants de Moëra :: Murmure des Etoiles :: Neii-Shaär-
Sauter vers:  
Partenaires